Notre actualité

Payer moins d’impôts grâce à l’immobilier

immobilier apriaVous anticipez une hausse de vos impôts dans les années à venir ? Vous pouvez inverser la tendance en réalisant un investissement immobilier. Pinel, Censi-Bouvard, résidences-services, SCPI… Des pistes à explorer sans attendre.

Vous allégerez votre fiscalité et, en plus, vous vous constituerez un patrimoine que vous pourrez transmettre à vos enfants en faisant un investissement immobilier. Le tout sans apport personnel – ou presque -, puisque l’immobilier est le seul investissement pouvant être financé à crédit. Compte tenu de certains délais incompressibles pour acheter un bien (2 mois en moyenne pour acheter neuf à crédit, réduit à un mois pour un paiement comptant), il sera sans doute difficile de finaliser une acquisition en direct pour cette année. Cela vous laisse le temps de trouver le dispositif de défiscalisation le mieux adapté à votre situation et de sélectionner le bien que vous allez acquérir. Si vous voulez à tout prix réduire la note d’impôt dès l’an prochain, tournez-vous vers l’achat de parts de sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) fiscales.
Jusqu’à 21 % de réduction d’impôt

Le nouveau régime Pinel offre une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21 %. Depuis le 1er septembre 2014, le dispositif Duflot a laissé la place au régime Pinel. Ce dernier reprend les grandes lignes de son prédécesseur (investissement dans un logement neuf mis en location à titre d’habitation principale, respect de plafonds de loyers et de ressources des occupants, etc.) en y apportant quelques assouplissements. Ainsi, l’engagement locatif est désormais de 6, 9 ou 12 ans en contrepartie d’une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21 % (auparavant, l’engagement était de 9 ans, assorti d’une réduction d’impôt de 18 %). Bonne nouvelle, la location à un ascendant ou à un descendant est maintenant possible. En revanche, pour le calcul de la réduction d’impôt, le montant pris en compte est toujours plafonné à 300.000 €.

=> Lire la suite