Notre actualité

3 appartements à URT en bord d’Adour !

3 espaces résolument atypiques dans une maison de pêcheur authentique

appartement à vendre urt

Urt, un village situé, à la “frontière” entre Pays basque et Landes, à 20 mn de Bayonne, à 30 mn des plages et desservi par la liaison ferroviaire Toulouse-Pau-Bayonne-Hendaye. La gare assure un service quotidien de plusieurs bus avec Bayonne et les villes côtières. Village en pays basque, certes ; mais sa situation dans la vallée de l’Adour maritime, lui donne des caractéristiques gasconnes puisqu’il y a eu de tous temps des échanges avec nos voisins Landais.

A quelques encablures du port de URT, APRIA vous propose une ensemble en bord d’Adour comportant autour d’une ferme basque typique :

  • Un bâtiment divisé en 3 grands appartements ( 110 à 135 m2 ) entièrement rénovés et immédiatement habitables.
  • Une maison de pêcheur authentique , qui donne son nom à l’ensemble immobilier : ARRANTZALEEN ETXEA , avec une annexe équipée de chambres froides ( autrefois utilisées par le pêcheur ) .
  • Des hangars en bon état , utilisables en garages + ateliers / celliers, etc .
  • Un immense potager existant exploitables par les occupants des logements .
  • Une cuisine d’été couverte .

L’ensemble est situé en bordure du fleuve ( Ponton ) par une route en impasse , partagée par une seule autre propriété, préservant le bien de toute nuisance sonore , et est disponible immédiatement .

lahonce
lahonce

L’Adour, un fleuve mythique.

La pêche a de tout temps marqué la vie des habitants des bords de l’Adour. Pour les pêcheurs de bon niveau, c’est le lieu rêvé pour la pêche des saumons, aloses, anguilles, etc.
Le fleuve Adour structure le paysage de la partie sud du département des Landes. Il marque la séparation entre les coteaux prépyrénéens de la Chalosse au sud et les terres sablonneuses plantées de pins des Landes de Gascogne au nord.

Son histoire est tourmentée. L’Adour a longtemps erré au gré de l’ensablement de son delta : Port d’Albret/Vieux-Boucau, Soustons, Bayonne, Capbreton… Contraint de se déplacer par la volonté des dunes, l’Adour se jetait vers l’océan en des embouchures diverses et changeantes. C’est en 1578 que son tracé se fige tel que nous le connaissons aujourd’hui avec le percement à Bayonne d’un canal permettant de de guider les eaux de l’Adour directement à l’océan.
A quelques dizaines de km de son embouchure, son régime est bouleversé par l’apport des Gaves Réunis (Gave de Pau + Gave d’Oloron). Côté pêche, il est important de noter l’influence de la marée sur l’Adour à partir du Bec-du-Gave.

Votre contact : Dany 06 09 35 94 89